Description du projet

La genèse du projet

Lors de réunions de travail organisées en 2010 par la communauté de communes Sauer-Pechelbronn autour de la filière bois, élus et professionnels ont partagé le constat d’un manque localement d’unités de seconde transformation des bois, permettant de produire des bois techniques transformés largement plébiscités aujourd’hui dans la construction (aboutés, lamellés collés) et permettant par là-même d’apporter localement de la valeur-ajoutée aux bois issus des forêts du territoire.

Afin de dynamiser cette filière, la communauté de communes a souhaité construire un bâtiment d’activité qui puisse accueillir des entreprises de transformation des bois offrant un marché pour les scieries locales et créant de la valeur ajoutée sur le territoire.

Projet de construction d’un bâtiment d’activités destiné à la seconde transformation du bois
sur le parc économique de la Sauer à Eschbach

Ce bâtiment, construit au sein du Parc économique de la Sauer accueillera 2 entreprises :

–          La société Les Bois du Ried, qui réalise des prestations de taillage de bois

–          La société MOB Alsace, qui réalise des bâtiments à ossature bois

Il est constitué de 2 halls d’activité ouverts l’un sur l’autre afin que des équipements puissent être mutualisés, ainsi que de bureaux et d’une salle d’exposition destinée à être une vitrine pour l’ensemble de la filière bois locale.

Cette opération est soutenue par l’Etat dans le cadre du pôle d’excellence rurale « Dynamiser l’économie de l’habitat durable » porté à l’échelle du Parc naturel régional des Vosges du Nord.

Elle bénéficie également de soutien de l’ADEME et la Région dans le cadre du programme Energivie, et du Conseil départemental.

Elu en charge du projet :
Roger Isel

Agent en charge du projet :
Frédérique Weber

Partenaires :
parc naturel régional des Vosges du Nord, région Alsace, Conseil général du Bas-Rhin, Etat, les entreprises MOB Alsace de Durrenbach et les Bois du Ried.

Maîtres d’oeuvre :
groupement Claire Keller, MH Ingénierie, Ingéflux, Lollier

Quelques chiffres

  • Coût de l’opération : 2 700 000 €HT
  • Coût des travaux : 2 151 000 €HT