TEPOS… Qu’est-ce que cela signifie ? TEPOS = Territoire à énergie positive. C’est un territoire qui consomme autant d’énergie qu’il en produit.

La communauté de communes Sauer-Pechelbronn s’est lancée le défi de devenir TEPOS à l’horizon 2037… Cet objectif peut paraître lointain, mais chaque année compte et tout le monde est concerné !

A l’heure actuelle, c’est le résidentiel qui consomme le plus d’énergie sur notre territoire (pour chauffer nos maisons) puis vient le transport. En terme de production énergétique locale, avec plus de la moitié du territoire couvert par la forêt, c’est le bois énergie qui arrive en première position. Pour être TEPOS, 2 défis nous attendent : réduire notre consommation énergétique et augmenter la production d’énergies renouvelables.

Mais pourquoi se lancer dans cette démarche ? Face au contexte mondial actuel, l’enjeu est de réduire notre dépendance aux énergies fossiles, réduire les émissions de gaz à effets de serre pour limiter le réchauffement climatique et ses effets dévastateurs, et réduire notre facture énergétique.

Pour y arriver, la communauté de communes s’engage et agit : en 2016, elle a signé une convention Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV) avec l’Etat pour financer un certain nombre d’actions : pistes cyclables, acquisition de véhicules électriques, sensibilisation à la préservation des abeilles, animations sur la prévention des déchets et le jardinage au naturel, subvention de travaux d’isolation utilisant des matériaux bio-sourcés sur des bâtiments anciens. D’autres ont déjà été menées comme des constructions passives en bois local à Preuschdorf et lembach, l’installation d’une centrale photovoltaïque sur le toit du siège de la communauté de communes, le programme zéro-phyto…

Un Contrat de Transition Ecologique a été signé avec la secrétaire d’Etat à la transition écologique et solidaire le 7 février 2020 pour poursuivre cette dynamique, en impliquant tous les acteurs du territoire.

Découvrez le clip de présentation de la démarche « Destination Tepos 2037 »:

Consultez le Contrat de Transition Ecologique de la communauté de communes Sauer-Pechelbronn

Consultez le guide de la transition écologique dans ma commune.

Jeudi 12 mai 2016, la communauté de communes Sauer-Pechelbronn a été désignée par le ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer comme étant un territoire d’excellence de la transition énergétique et écologique et a ainsi obtenu le label Territoire à énergie positive pour la croissance verte (TEP-CV).

La collectivité s’est engagée depuis de longues années à réduire les besoins en énergie de ses habitants, des constructions, des activités économiques, des transports, des loisirs. Ce label vient récompenser le travail et la politique mise en œuvre.

Un territoire à énergie positive pour la croissance verte (TEP-CV) est un territoire d’excellence de la transition énergétique et écologique. La collectivité s’engage à réduire les besoins en énergie de ses habitants, des constructions, des activités économiques, des transports, des loisirs. Elle propose un programme global pour un nouveau modèle de développement, plus sobre et plus économe.

Six domaines d’action sont prioritaires dans ces territoires :

  • La réduction de la consommation d’énergie : par notamment des travaux d’isolation des bâtiments publics, l’extinction de l’éclairage public après une certaine heure…
  • La diminution des pollutions et le développement des transports propres  : par l’achat de voitures électriques, le développement des transports collectifs et du covoiturage…
  • Le développement des énergies renouvelables : avec par exemple la pose de panneaux photovoltaïques sur les équipements publics, la création de réseaux de chaleur…
  • La préservation de la biodiversité : par la suppression des pesticides pour l’entretien des jardins publics, le développement de l’agriculture et de la nature en ville…
  • La lutte contre le gaspillage et la réduction des déchets : avec la suppression définitive des sacs plastiques, des actions pour un meilleur recyclage et diffusion des circuits courts pour l’alimentation des cantines scolaires…
  • L’éducation à l’environnement : en favorisant la sensibilisation dans les écoles, l’information des habitants…